Shiatsu

Vitalité et énergie retrouvées

Avant un Shiatsu :

//naturopathie-edith.fr/wp-content/uploads/2023/11/characters-2029814_640.png

Après un Shiatsu :

//naturopathie-edith.fr/wp-content/uploads/2023/11/unicorn-4280452_640.png

 

Qu’est-ce que le Shiatsu ?

Le Shiatsu, littéralement « pression des doigts », consiste en l'application de pressions rythmées sur tout le corps, dans un but de rééquilibrage corporel et d'amélioration ou de maintien de la santé. C'est une technique manuelle ancestrale d’origine japonaise, basée sur la Médecine Traditionnelle Chinoise.
Il est reconnu en 1955 par le gouvernement japonais comme une médecine à part entière.
Le Shiatsu est une des 8 approches complémentaires citées dans la résolution A4-0075/97 du Parlement Européen, votée le 29 mai 1997, en tant que « médecine non conventionnelle digne d’intérêt ».

Il agit autant sur le physique, l’émotionnel que le psychique.
L'énergie stagnante se manifeste part des douleurs. La remettre en circulation, par l’action sur les méridiens d’acupuncture, les fascias et les articulations, permettra d’éliminer les blocages. La stimulation des points faibles activera les forces naturelles d’auto guérison.  Le corps de chacun fera le travail dans la mesure de ses moyens.
Les méridiens mettent le sang et le Qi (énergie vitale) en mouvement. Ils sont reliés à des organes et à des viscères. On compte 12 paires de méridiens principaux.
Toutes les articulations bloquées, telles que nuque, poignets, doigts, hanches, genoux, chevilles...,  sont des maux qui vont entraver la libre circulation de l’énergie. On les nommes "écluses", ce qui est très parlant. Le Shiatsu vise à débloquer les articulations et ainsi à favoriser le retour à la normale.

Quels bienfaits ?

Les bienfaits sont multiples car le Shiatsu permet de soulager grandement de nombreux aspects.
Voici une liste non exhaustive :

  • Stress, anxiété, angoisse, Burn Out.
  • Sommeil, fatigue.
  • Digestion des aliments et des situations vécues. Nous disons bien : se faire un nœud à l’estomac, se mettre la rate au court bouillon ou se faire de la bile !
  • Constipation.
  • Fatigue post prandiale.
  • Tristesse, peur, colère, rumination mentale, découragement, indécision, incapacité de passer à la réalisation, volonté etc...
  • Maux de tête.
  • Douleurs diverses : dos, nuque, articulations, tendons, muscles, canal carpien etc...
  • Problèmes liés au froid.
  • Menstruation, ménopause, andropause.
  • Et bien plus encore !

Formation sur 3 ans et non deux comme évoqué malencontreusement lors de l'enregistrement de la vidéo.

Le Shiatsu est reconnu officiellement par l'Etat français et le Ministère du Travail (J.O. du 25/07/2015) comme profession, et seul le SPS (Syndicat Professionnel de Shiatsu) est actuellement habilité à délivrer un titre professionnel de "Spécialiste en Shiatsu" reconnu par l'Etat.

Comment se déroule une séance ?

Un entretien au préalable permettra d’élaborer une stratégie personnalisée et ciblera votre demande.
Vous serez confortablement installé sur un futon dans la pièce ci-contre. Un tapis chauffant vous apportera une totale décontraction durant les mois les plus froids. Une tenue souple et légère est requise afin d’être libre lors des différents mouvements effectués.
Vous pouvez emmener vos vêtements et vous changer sur place.

Fréquence des séances :

Si vous êtes plutôt dans une démarche de soutien par rapport à une problématique précise, l’idéal est de faire une séance toutes les 2 semaines en moyenne, à 3 reprises. A définir au cas par cas.

Pour une approche préventive, ou si vous cherchez un bon équilibre personnel, le rythme d’une séance par mois est une bonne fréquence.

Sinon, à chaque changement de saison, pour aider l’organisme à entrer facilement dans une nouvelle dynamique.

Certaines personnes qui se connaissent bien, viennent juste avant le « coup de blues » de l’automne et du mois de janvier, la « baisse d’énergie » de l’hiver, « l’allergie » au printemps ou le « rhume des foins » de l’été afin d’anticiper.

Gardons à l’esprit que ce qui a mis du temps à s’accumuler, a besoin de temps pour s’évacuer.

Après les séances :

Les énergies remises en circulation vont agir encore au moins 2 à 3 jours après la séance. Il se peut que l’on observe quelques désagréments temporaires durant ce laps de temps. Ceci porte le nom d’ « effet rebond ». Les japonais appellent cela l’effet Meiken. Il peut y avoir par exemple : fatigue, courbatures avec impression d’avoir été passé sous un rouleau compresseur, douleurs migrantes, transpiration ou symptômes émotionnels. S’en suivra un mieux-être. Il est bon de boire davantage pour aider le processus. Lorsque cela arrive, rassurez-vous, c’est le signe d’un traitement particulièrement efficace, le corps/esprit passe par des effets de régulations plus ou moins intenses.

Lien vers les mutuelles qui remboursent :

Certaines mutuelles et assurances santé peuvent prendre en charge les séances de Shiatsu en fonction des options choisies - https://www.syndicat-shiatsu.fr/les-mutuelles/

Si vous avez un traitement médical surtout poursuivez-le. La Shiatsu a vocation à soutenir et entretenir la vitalité et ne se substitue pas à un avis médical. Ainsi je m’applique à exercer mon métier dans le plus grand respect de chacun, sans jugement ni obligation, ainsi que dans la plus grande confidentialité.

Le Shiatsu ne se substitue pas à la médecine occidentale, mais peut se présenter plutôt comme un complément. Il ne dispense pas d'un avis médical, sa pratique pouvant être contre-indiquéees dans certaines situations.